À ne pas oublier lors de l'achat d'un siège d’auto.

Faire en sorte qu’un enfant soit en sécurité à l'intérieur d'un véhicule est l'une des responsabilités les plus élémentaires des parents, mais aussi l’une des plus complexes.

Il ne suffit pas d’acheter un siège d’auto et d’y attacher l’enfant.

« Aucun siège n'est le meilleur ou le plus sûr », dit le pédiatre Ben Hoffman, expert en sécurité des enfants. « Le meilleur siège est celui qui convient à la taille de votre enfant, s’intègre bien dans votre véhicule et peut être utilisé adéquatement chaque fois que vous conduisez. »

Avec le temps, les enfants deviennent trop grands pour les sièges d'auto et les harnais, comme ils deviennent trop grands pour leurs souliers et leurs jeans. Mais contrairement aux jouets et aux vestes, un siège d’auto pour enfant ne devrait pas être quelque chose qui se transmet d’un enfant à l’autre.

Les sièges d'occasion ne doivent être utilisés que s'ils ne sont pas périmés ou rappelés et si l’on a encore toutes les pièces d'origine, les étiquettes et le mode d’emploi, dit Hoffman.

Voici les suggestions de Transports Canada pour permettre aux parents de demeurer au courant et de garder leurs enfants en sécurité :

  • Recherchez la marque nationale de sécurité, un symbole qui représente une feuille d'érable au milieu d’un cercle marqué « Canada » en haut. C'est la preuve que le dispositif est conforme aux normes de sécurité canadiennes.
  • Restez au courant : enregistrez la siège d’auto ou le siège rehausseur auprès du fabricant afin d’être informé en cas de rappel.
  • Apprenez à connaître les règles locales. Chaque province et territoire peut avoir ses propres restrictions en matière d'âge, de taille et de poids. Consultez le site Web de la province ou du territoire pour de plus amples informations.